Translate

samedi 2 mars 2013

Rupture de contrat



Pendant la construction de notre maison, l'un des propriétaires du terrain, qui habitait dans le voisinage, venait chaque jour constater l'avancement des travaux. 

A la longue, cette présence permanente, comme s'il voulait nous espionner, finissait par m’énerver, car il posait des tas de questions indiscrètes et épiait tous nos faits et gestes.

La raison va nous en être révélée rapidement par un autre voisin, parent de Gerally : il est persuadé qu'il y a un trésor caché dans le sous-sol du terrain et veut surveiller si nous creusons des trous dans "son terrain" à la recherche de "son" trésor !

”L
L'or japonais caché aux Philippines

Il faut rappeler que pendant la seconde guerre mondiale, les envahisseurs japonais auraient caché des tonnes d'or dans le sous-sol philippin (l'or japonais caché aux philippines).
Il y a aussi l'or des galions espagnols... "les philippins voient des  trésors partout...", écrit mon ami Domy (La chasse...aux trésors) !

”L
L'or des galions espagnols

Notre homme a peur que nous découvrions "son trésor" qu'il cherche en vain depuis des décennies...

Lorsque nous commençons à creuser le sol pour  créer une fosse pour les w.c. et la salle d'eau, il devient comme fou et se précipite avec du matériel, nous interdit de continuer à creuser son terrain, prétextant que ça n’était pas autorisé dans le contrat, et le voilà qui vient passer toutes les journées sur le terrain pour creuser, creuser, et creuser... ayant en outre (dit-il) l'intention de louer un détecteur de métaux...

”Détecteur
Détecteur de métaux
 
Inutile de préciser que de le voir arriver, chaque jour, sur le terrain pour creuser, a vite fait de me mettre en colère.

Comme Gerally est dans le même état d'esprit, je l'invite à signifier rapidement et fermement  à ce gus, d'avoir à déguerpir rapidement pour ne plus revenir tant que le terrain est entre nos mains. 

Gerally s’exécute, mais l’intéressé se met, à son tour, en colère, allant jusqu’à proférer des menaces de mort, montrant à Gerally une arme de poing qu'il détient chez lui, disant qu’il a déjà tué et qu'il ne serait pas gêné de le faire à nouveau.

”arme-de-poing
Il a déjà tué

Heureusement, Gerally n'est pas froussarde et s'est mise aussitôt en rapport avec les autres membres de la famille  pour leur expliquer ce qui se passait.

Elle s'est adressé en priorité au frère ainé, chef de famille (celui dont la femme avait besoin d'une opération chirurgicale), lui demandant de remettre à l'heure la pendule de son frère...

Le frère ainé faisant la sourde oreille, nous avons donc consulté le barangay captain pour avoir son appui.

Comme j'avais de bonne relations avec  ce captain (il était content de compter le kano du village au nombre de ses amis), celui-ci nous promet de convoquer les deux frères devant le conseil du village.

Ce qui fut promis fut fait, et voila nos deux frères convoqués devant le conseil de barangay.

Au jour dit, tout le monde est présent, et quand je dis tout le monde, ça n'est pas un vain mot car entretemps, l'histoire a fait le tour du village (nous nous sommes chargés de faire la publicité).

Les deux frères sont là, Gerally et moi sommes là également, mais tout le village, sans exception est aux fenêtres du barangay hall lesquelles ne comportent pas de vitres, donc tout le monde peut voir et entendre comme s'il était a l’intérieur.

Les deux frères ne décolèrent pas : c'est la première fois de leur vie que quelqu'un ose les trainer devant le conseil de barangay : pour eux, c'est la honte de leur vie et je pense qu'ils nous en veulent encore aujourd'hui. 

La séance va durer prés de deux heures et finalement aboutira à un accord : la résiliation du contrat et la restitution de l'argent versé. 

Les deux frères nous enjoignent alors de retirer notre maison du terrain, mais je connais un peu l’état d'esprit des deux "rapetout" : on retirera la maison et on arrêtera de creuser lorsque vous aurez remboursé l'argent.

L'argent me sera restitué une semaine après...  

Prochain billet : Le déménagement de la maison...


       

6 commentaires:

  1. Ce pays m'a au moins appris une chose : à haïr les pauvres riches en esprit, c'est à dire de certitudes complètement idiotes.

    Une chose est certaine, s'enrichir permet comme priorité de pouvoir s'en écarter. Et surtout d’absolument rien leur donner... Le dons, c'est leur fond de commerce. Il faut sans cesse leur donner comme une mère le sein à son enfant. L'échange, ils ne veulent surtout pas en entendre parler et se complaisent dans le "rien n'avoir" et donc rien à échanger... Ce qui justifie qu'il faut leur donner...

    RépondreSupprimer
  2. "je pense qu'ils nous en veulent encore aujourd'hui"
    Cela n'est pas étonnant. Comme mon ex de Marrackeck, donc à la mentalité sous-développée (mentalité de pasteur-cueilleur qui rêve, en ne faisant rien, de cueillir la pomme d'or), il n'y a d'énergie que pour se venger, pour le "tu vas me le payer". Mais pour construire, non, aucune énergie. Ce n'est pas dans leur mentalité de parasite.
    Le cadet des frères de ma copine est tout à fait comme cela. Lui avoir dit, cela m'a valu une séance de rupture avec ma copine... car on ne doit surtout pas blesser le coeur des garçons. Des bons à riens, oui, et pour toujours.

    RépondreSupprimer
  3. merci thierry pour cette histoire. en 2013 sont ils devenus riches les deux freres?

    Clément

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Clément et merci de ta venue sur mon blog...
    Les deux frères ne sont pas riches. L'aine vit a Manila, donc je ne sais pas ce qu'il est devenu, mais le gold digger vit toujours a Mauswagon : il était marchand de riz mais a force d'arnaquer les autres en vendant des sacs de 50 kilos qui n'en font plus réellement que 43/45 kgs, il n'a plus beaucoup de clients !!! en outre, son agressivité permanente l'a rendu intolérable a une grande majorité des habitants... beaucoup ont peur de lui et préfèrent se tenir a distance.

    RépondreSupprimer
  5. Interessante cette histoire, Thierry. La recherche du tresor dit de Yamachita est incroyable. Il parait que le maire de CDO a trouve ce tresor dans une de ses proprietes et c'est ce qui explique sa richesse !! Il vaut mieux donner ca comme explication que de parler de corruption, ehehe !!!

    Francois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour François,
      merci de ce commentaire...
      Je ne connaissais pas cette explication de la richesse d'Emano, mais elle est désopilante...hehehe

      Supprimer

Votre appréciation et vos commentaires sont un guide pour moi, pour améliorer ce blog, donc n’hésitez surtout pas.